Partagez

actualités

MCF & solidarité #4

Bienvenue dans la suite des initiatives de nos MCF pendant le confinement pour soutenir les soignants et les personnes en première ligne !

 

Thierry Conte et Bernard Leprince • Le Camélia • Île-de-France

Les deux chefs ont concocté de nombreux plats pour TipToque pour un établissement de Seine-Saint-Denis.

 

Guy Girerd nous partage un instant fleuri pour égayer vos journées.

Olivier BoizetChâteau de Champlong • Auvergne-Rhône-Alpes

« Nous avons réalisé chaque dimanche du confinement plus de 400 mignardises pour la clinique du Renaison qui est à côté de notre établissement pour apporter un peu de réconfort aux soignants pour leur goûter.

Nous le réalisons en famille avec mon épouse et mon fils. C’est un bon moment de partage pour les autres et surtout une première ensemble. »

 

Fabrice Bonnot Cuisine et Dépendances • Auvergne-Rhône-Alpes

Touché de plein fouet par la crise du coronavirus, le foyer Notre-Dame-des-Sans-abris souffre actuellement d’un manque de bénévoles et plus encore, de dons nécessaires au bon traitement de ses occupants. Alerté, le chef Fabrice Bonnot entend déployer une version confinée inédite de son événement « Soupe en Scène ».

On connaissait la musique, les douces exaltations des légumes du potager, des soupes et l’ambiance des innombrables concerts instaurés sur la place de la République depuis 8 ans. Un souvenir pas si ancien, du fait de son organisation il y a un peu plus d’un mois. Hélas, certains souvenirs demandent à être ravivés plus vite que prévus. Un terrible constat dressé par le chef Fabrice Bonnot et son association Envie d’un sourire, qui face à la complexe réalité du coronavirus, ont décidé d’aider à nouveau ces hommes et ces femmes du Foyer Notre-Dame-des-Sans-abris particulièrement affectés par la crise actuelle.

Un concert d’2h20 diffusé en live sur Youtube

« Nous sommes en état d’alerte maximal, soutient Fabrice Bonnot. Il y a de moins en moins de bénévoles, car ces derniers sont âgés ou se protègent. Ils se retrouvent également dans des situations très compliquées, où il faut garder tout le monde, tous les malades au foyer. Tous les centres sont dans la même détresse ». Une situation particulièrement inquiétante, où le manque de moyens, couplé à la hausse des personnes contaminées conduit à un véritable chaos, une situation inacceptable pour l’association, dont l’esprit solidaire se retrouve décuplé par cette triste conjoncture.

« J’ai donc décidé de lancer un Soupe en scène confiné, avec des concerts et des recettes en direct, le dimanche 5 avril 2020 à 17h sur une plateforme Youtube », poursuit le gastronome. En somme, une édition totalement inédite et numérique où de nombreux artistes, sportifs et personnalités des huit dernières éditions

Phil Barney,Alain Llorca, Jean-Luc Lahaye, Philippe Cataldo, Jean-pierre Morgand, Thierry Pastor, Patsy Jaona, Eve Angeli, Lili laville, Jess Spitalieri, Jovan Nole, Julie Piétri, Sabine Paturel, Lyana, kareen Antoon, Kazero, Laurent Petitguillaume, Carinne Teyssandier, Claire Marie Bron, Yohan Lidon, Marilou, Romeo ( Georges Brize), Caroline Loeb, Sloane, Frédéric Edelstein, Léandre, Antoine Aureche, Victoria sio, Tony Brison, ont accepté de se produire en live depuis chez eux.

« Je leur demande un titre en live plus un témoignage pour réclamer des dons, j’ai eu des appels de quasiment tout le monde. On va pouvoir faire un live d’1h15, 2h30 », décrit-il. De quoi espérer une belle fête musicale et un bel élan de solidarité, encouragé par une certaine liberté dans la confection des fameux dons, car s’il est bien conscient des difficultés actuelles, Fabrice Bonnot espère tout de même voir la musique soulever des montagnes et les cœurs.

« Les gens peuvent être sensibles à la cause », estime-t-il, alors que de grands noms sont encore espérés dans les jours à venir. Le tout, parfumé de ses savoureuses et incontournables recettes, que les spectateurs pourront reproduire en direct devant leur ordinateur. Plus on est de fous plus on rit, tel est le message de ce Soupe en Scène confiné, dont la vocation est de… savoir aimer, à défaut de mourir en souffrant. La conclusion est telle : comme le personnel médical, le temps d’une journée, tout le monde a là, l’opportunité de devenir un vrai héros.

Cette mobilisation inédite a rapporté 1250 € sur 33 dons merci à l’ensemble des donateurs .

 

 

Suivez-nous