Partagez

actualités

PRESSE DU WEEK END #2-Mai 2016

 

Révolution numérique chez les Maîtres cuisiniers

Une petite dizaine de Maîtres cuisiniers de la région qui en compte dix-sept, ont élu Didier Edon (au premier
plan à gauche) et Christian Chauveau (au second plan).
Issoudun. Une dizaine de Maîtres cuisiniers de la région Centre étaient réunis pour présenter le guide 2016.
Le fourneau, c’est une chose, mais il ne suffit pas à faire venir la clientèle. Encore faut-il que celle-ci sache
où aller. Il y avait, jusqu’à aujourd’hui, le guide papier des Maîtres cuisiniers de France. Désormais, une
application mobile vient d’être lancée qui permet à chacun d’avoir des informations sur les six cent vingt
Maîtres cuisiniers répartis dans le monde, soit quatre cents en France.
« Ils sont classés par région  et on peut disposer des tarifs. Les gens sont dans leur voiture et ils se
demandent où ils peuvent manger. Ils ont une réponse en temps réel », assure Jean-Jacques Daumy,
président de la commission nationale.
Mercredi, une dizaine de Maîtres cuisiniers de la région Centre-Val de Loire se sont retrouvés au restaurant
La Cognette, à Issoudun, pour lancer le guide 2016, mais également pour mettre en place une nouvelle
organisation qui fait suite à une répartition géographique tenant compte des récentes modifications des
régions administratives.
Didier Edon, Maître cuisinier des Hautes Roches, à Rochecorbon (Indre-et-Loire), a été élu délégué régional,
et Christian Chauveau, du Jardin gourmand, à Bourges (Cher), délégué adjoint.
Des relais au niveau national
Ils seront donc les relais au niveau national pour présenter des projets susceptibles de dynamiser la
restauration de la région.
« Les Maîtres cuisiniers sont la première représentation française de la cuisine ; nous avons donc un rôle
important à jouer ! », souligne Didier Edon

source: www.lanouvellerepublique.fr-14 mai 2016

 

 

Suivez-nous